La psychologie spirituelle

J'ai été formée en tant que psychothérapeute analytique jungienne et psycho-corporelle (voir mon parcours). Ce que j'appelle l'approche "classique" c'est celle qui nous inscrit dans le "causal", sur une ligne de temps passé/présent/futur. C'est ce que nous faisons dans les séances de thérapie lorsque nous creusons ce qui ne va pas pour essayer d'en trouver l'origine.

 

La psychologie spirituelle ne nie pas notre souffrance, elle ne nie pas non plus notre histoire, mais elle est fondée sur le principe que nous ne sommes pas que notre histoire, nous sommes beaucoup plus que cela. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. Elle nous invite à rejoindre notre Verticalité, cette Dimension Eternelle en nous, notre Essence qui nous permet de changer notre perception par rapport à notre histoire et, par conséquent, à pouvoir la transformer. Elle s'inscrit dans la non-causalité, la non-dualité. Elle nous invite, en prenant un terme plus "moderne" à entrer en relation avec le champ quantique où existent toutes les possibilités.

  • Quel que soit notre vécu, nous avons un travail à faire sur le "plan horizontal", en psychologie -quelle que soit la méthode que nous choisissons. Mais pour une guérison et une vraie liberté au niveau de l'esprit, nous devons passer sur le "plan vertical". C'est ce travail que je vous propose de faire.

Ma pratique de la psychologie spirituelle s'appuie sur les enseignements et formation que j'ai faite auprès de Mary Morrissey au Life Mastery Institute à Los Angeles, sur les enseignements que je suis auprès de Marianne Williamson (Course in Miracles), sur les enseignements et parcours personnels antérieurs que j'ai eu pendant des décennies notamment en yoga.

La spiritualité a toujours été présente dans ma vie et je la transmets dans mes différents livres, plus dans certains que dans d'autres, mais aujourd'hui elle représente le coeur de mon travail.

 

Si j'ai choisi cette option en thérapie c'est parce que moi-même je suis passée par ce processus. Mon histoire et mon métier de psychothérapeute m'ont bien évidemment demandé d'effectuer un travail thérapeutique que j'ai fait dans diverses obédiences analytiques, psycho-corporelles et énergétique pendant de nombreuses années. J'ai notamment beaucoup travaillé en gestalt-thérapie. Cette dimension verticale était présente pour moi, mais séparée. Lorsque j'ai commencé à appliquer les principes de la psychologie spirituelle tels qu'ils m'ont été enseignés, j'ai vraiment connu une légèreté et suis sortie du côté "victime" de certains traumatismes que j'avais vécus.

Les principaux courants de psychologie

 

La psychologie clinique s'occupe "de la pathologie". Elle est la base de la psychologie en occident.

 

La psychologie positive s'appuie sur nos ressources et c'est grâce à Martin Selligman qu'elle est arrivée jusqu'à nous.

 

La psychologie énergétique regroupe des méthodes telles que l'EFT (Emotional Freedom Technique ou technique de liberté émotionnelle) et autres techniques énergétiques associées. L'EFT bien menée est souveraine pour se libérer des traumatismes. On la doit à son fondateur, Gary Craig. Ses effets sont aujourd'hui prouvés scientifiquement.

 

Les bases de la psychologie reposent sur les notions de conscient et d'inconscient. Il existe divers courants en fonction des recherches en la matière (psychologie cognitivo-comportementale, analytique...) Actuellement les neuro-sciences apportent des éléments nouveaux dans l'approche du mental et du monde de l'esprit.

 

La psychologie spirituelle est enseignée depuis 40 ans à  l'Université de Santa Monica (Californie) par ses fondateurs Ronald & Mary Hulnick PhD. La psychologie spirituelle n'a rien à voir avec la religion. Elle s'appuie sur le concept que nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. Si la psychologie "classique" s'occupe de notre dimension humaine dans ses divers aspects (physique, émotionnel et mental), la psychologie spirituelle s'intéresse à notre dimension verticale qui nous relie à un principe fondamental, celui de l'Amour. Pour autant elle ne nie pas la dimension humaine, mais elle l'intègre puisque c'est sur ce niveau humain que nous verrons la transformation.


Formée à la psychothérapie jungienne analytique et corporelle, j'ai exercé pendant 22 ans cette approche. Aujourd'hui, ce sont les ressources de l'individu qui m'intéressent et je m'appuie sur la psychologie positive et spirituelle dans le processus de transformation. Voir Parcours et formations